• Solitude et transformation en chrysalide

    "Au fond, c'est ça la solitude : s'envelopper dans le cocon de son âme, se faire chrysalide et attendre la métamorphose, car elle arrive toujours."
    August Strindberg

    Toi aux yeux tristes
    Ne sois pas découragé
    Oh je me rends compte
    Qu'il est difficile d'avoir du courage
    Dans un monde plein de gens
    Tu peux perdre de vue l'ensemble
    Et l'obscurité à l'intérieur de toi
    Peut te faire te sentir si faible

    Mais je vois tes vraies couleurs
    Rayonner
    Je vois tes vraies couleurs
    Et c'est pour ça que je t'aime
    Alors n'aie pas peur de les laisser voir
    Tes vraies couleurs
    Les vraies couleurs sont aussi belles qu'un arc-en-ciel

    Fais-moi voir un sourire
    Ne sois pas malheureux
    Je n'arrive pas à me rappeler
    La dernière fois où je t'ai vu rire
    Si ce monde te rend fou
    Et que tu as enduré tout ce que tu peux supporter
    Appelle moi
    Car tu sais que je serai là

    Et je verrai tes vraies couleurs
    Rayonner
    Je vois tes vraies couleurs
    Et c'est pour ça que je t'aime
    Alors n'aie pas peur de les laisser voir
    Tes vraies couleurs
    Les vraies couleurs sont aussi belles qu'un arc-en-ciel

  • les mots...

    "En amitié, toutes les pensées, tous les désirs, toutes les attentes naissent et sont partagés sans mots."
    Khalil Gibran ; Le Prophète, L'amitié (1923)

    http://youtu.be/GQ640TJge9o

  • Libre dans ma tête

    Je marche pieds nus
    C'est ma liberté
    Liberté de sentir la terre...
    Je respire à fond
    Sentir les embruns
    Se vider la tête
    Regarder les étoiles
    J'écoute le bruit des vagues
    La nature est si belle
    Qu'il faut en profiter

    Johelle :DD

  • Satan, les anges et la liberté

    La plume de Satan

    La plume, seul débris qui restât des deux ailes
    De l'archange englouti dans les nuits éternelles,
    Était toujours au bord du gouffre ténébreux.
    Les morts laissent,ainsi quelquefois derrière eux
    Quelque chose d'eux-même au seuil de la nuit triste,
    Sorte de lueur vague et sombre, qui persiste.

    Cette plume avait-elle une âme ? qui le sait ?
    Elle avait un aspect étrange ; elle gisait
    Et rayonnait ; c'était de la clarté tombée.
    (...)
    lors, dans l'absolu que l'Être a pour milieu,
    On entendit sortir des profondeurs du Verbe
    Ce mot qui, sur le front du jeune ange superbe
    Encor vague et flottant dans la vaste clarté,
    Fit tout à coup éclore un astre : - Liberté !
    Pour voir le texte en entier :

    Et Kyo avec le graal ( Pensée à une personne qui avait les photos de ce groupe affichées dans sa chambre)

  • Par les soirs bleus d'été...

    C'est l'été ...Voici une vidéo avec des champs magnifiques et une poésie de Rimbaud dite en chanson :)

    Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
    Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
    Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
    Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

    Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
    Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
    Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
    Par la Nature, - heureux comme avec une femme.

    Arthur Rimbaud, Poésies

  • La ballade du mois de juin


    IMG_0368

  • C'est beau le mois de juin

    IMG_2614

    http://youtu.be/hWVnpLe_MbQ

  • Vacances à la mer

    Vacances et moules frites

    IMG_2748
    Souvenir pour Aa et Gigi :)

  • En mai...fait ce qu'il te plait!

    Bonne fête du travail :)
    muguet


    De Calm - Un jour de mai

  • La fille d'avril

    C’est une fille d’Avril
    Pauvre de moi
    Une fille difficile
    Elle ne veut pas
    Découvrir d’un fil
    Tout ce qu’elle a
    Ni son coeur, ni son corps
    C’est comme ça.

    Les filles de Janvier, on le dit
    N’aiment pas garder leurs habits
    Au coin du feu
    Elles se prélassent
    Février Mars
    Voici le joli mois de Mai
    Les manteaux, on les met jamais
    Elles ne gardent presque rien
    Quand vient le soleil de juin
    Enfin Juillet les déshabille
    Mais elle, c’est une fille...

    D’Avril
    Pauvre de moi
    Une fille difficile
    Elle ne veut pas
    Découvrir d’un fil
    Tout ce qu’elle a
    Ni son coeur, ni son corps
    C’est comme ça.

    Le soleil n’a plus aucun doute
    Allongées sur le sable d’Août
    En Septembre un autre rêve

    Le vent se lève
    Elles aiment le vent les filles d’Octobre
    C’est de l’air qui vient sous les robes
    En Novembre il fait plus froid

    Serre moi fort dans tes bras
    Et passons Noël enlacés
    Mais elle...

    C’est une fille d’Avril
    Pauvre de moi
    Une fille difficile
    Elle ne veut pas
    Découvrir d’un fil
    Tout ce qu’elle a
    Ni son coeur, ni son corps.
    C’est une fille d’Avril

    Pauvre de moi
    Une fille difficile
    Elle ne veut pas
    Découvrir d’un fil
    Tout ce qu’elle a
    Ni son coeur ;
    Ni son corps,

    C’est une fille,
    Une fille d’Avril.

    Elle ne veut pas
    Ni son coeur
    Ni son corps
    C’est comme ça

Footer:

Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site.